La fibre optique arrive dans les collèges de Haute-Vienne

Publié le 11/04/2018

Ruralite > Numérique >

Numérique. Dans le cadre de son plan numérique, le Département finit de raccorder les 34 collèges de Haute-Vienne à la fibre optique. Le montant de ces opérations approche le million d’euros.

Fin mars, le président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, s’est rendu avec une délégation d’élus et des représentants des partenaires de l’opération au collège Arsène Bonneaud de Nexon pour officialiser les premiers raccordements à la fibre optique. « On ne voulait pas qu’il y ait des collèges privilégiés par rapport à d’autres dans ce domainea déclaré Jean-Claude Leblois. Donc, d’ici à la fin du mois de mai, l’ensemble des collèges sera fibré et pourra bénéficier d’une connexion à 100 Mbits/s. »

Ces raccordements, rendus possibles par la présence sur tout le département du réseau de fibre optique public Dorsal, s’inscrivent dans le plan numérique du Département (2016 - 2021) qui prévoyait 4 M€ d’investissements et 1 M€ destinés à supporter les charges de fonctionnement. Outre le raccordement à la fibre (pour près d’un million d’euros), le plan a permis d’équiper les établissements de matériel moderne, comme des flottes de tablettes numériques.

« Pour la rentrée 2018, on pourra dire que la Haute-Vienne proposera à l’ensemble de ses collèges, la fibre, s’est réjoui Jean-Claude Leblois. La fibre, c’est une chose, mais ce qui est important, ce sont tous les usages qui vont aller derrière. On l’a vu ici, à Nexon, où les équipes pédagogiques constatent déjà une amélioration sur l’utilisation des outils numériques. »

Lire la suite

Le Gaec Trentalaud au cœur de l’histoire de la Limousine

Publié le 03/04/2018

Agriculture > Bovins >

Le samedi 24 mars à Saint-Priest-Taurion aura lieu la traditionnelle fête de l’agriculture organisée par le comice agricole intercantonal Ambazac-Laurière. L’occasion pour nous d’aller rencontrer Christian Trentalaud qui s’est occupé de cette fête pendant trente ans et de discuter avec Aurélie et Jérôme qui font aujourd’hui vivre le Gaec Trentalaud.

Aurélie a pris la place de son père en 2003, aux côtés de sa mère et de son frère aîné. Claudine est « officiellement à la retraite depuis le début de l’année », a indiqué Aurélie.

Les deux enfants poursuivent l’aventure commencée en 1954 au lieu-dit Le Vignaud à La Jonchère-Saint-Maurice.

Sur les murs, beaucoup de plaques, car le propriétaire historique des plus anciens bâtiments était la famille de Léobardy, l’un des créateurs du Herd-book limousin (1886).

Sur les murs de la ferme des Trentalaud il y a donc des plaques qui ont plus de cent ans mais aussi celles célébrant les sept prix de championnat remportés par le Gaec au fil des ans au concours général de Paris.


 

Lire la suite

31 mars : inauguration de la SAS Agribasol

Publié le 27/03/2018

Agriculture >

Dans le cadre des rencontres régionales du photovoltaïque agricole, sera inaugurée la SAS Agribasol, société regroupant 13 associés autour de 14 bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques. 1 969 kWc ont été installés soit l’équivalent de la consommation moyenne de 335 foyers/an.

L'inauguration aura lieu le 31 mars de 14 h à 17 h 30 à Dompierre Les Eglises (87) au Gaec de Champagnat.

À 15 h 30, 4 ateliers participatifs :
Atelier 1 : Une alimentation équilibrée et locale pour nos animaux.
Atelier 2 : L’agriculture, source de biodiversité.
Atelier 3 : Une agriculture de qualité pour une eau de qualité.
Atelier 4 : Quand bien-être animal rime avec énergie verte.

Lire la suite

3 questions à Karen Chaleix, nouvelle présidente JA 87

Publié le 26/03/2018

Agriculture >

Lors de la dernière assemblée générale des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Vienne, Jérôme Gourcerol a passé la main à Karen Chaleix, élue nouvelle présidente du syndicat.

Lire la suite

SIA2018 : Anne Alassane cuisine le cul noir pendant le concours national

SIA2018 : Anne Alassane cuisine le cul noir pendant le concours national

Publié le 12/03/2018

Agriculture >

Beaucoup de monde lors du Salon autour du ring porcin pour le concours et les dégustations de cul noir. Invitée par les étudiants du lycée agricole des Vaseix, la chef Anne Alassane a cuisiné des tournedos de porc cul noir.

Une fois que les porcelets cul noir ont envahi le ring porcin du SIA, la foule ne manque pas de s’amasser autour pour les regarder courir et jouer entre eux. Nicolas Coudert, président du Syndicat du porc cul noir limousin, en profite pour rappeler que la race a failli disparaître « dans les années 1970 et qu’elle a dû son salut à une poignée d’éleveurs qui ont sauvegardé ces animaux. Aujourd’hui, cette race a été relancée, et on arrive à un plan de sauvegarde soutenu par le ministère de l’Agriculture et le cul noir rayonne à nouveau sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine ».

Du côté du palmarès, c’est la truie suitée, Mabelle, de Francis Brun (Bonnac-la-Côte) qui l’emporte devant Mélodie du Gaec Royer et Malice de l’EPL Limoges - Nord Haute-Vienne.

Tout au long du concours, des dégustations étaient proposées et Anne Alassane, la chef du Lanaud (Boisseuil), réalisait en direct une recette de porc cul noir et vantait à son tour les mérites de cette race rustique : « Le gras du porc cul noir a une texture et un fondant en bouche qui est vraiment exceptionnel. » Les assiettes proposées aux nombreux spectateurs sont revenues vides.

S. M.

24 heures de tonte

Publié le 09/03/2018

Agriculture > Ovins >

AMTM. En attendant l’organisation des mondiaux de tonte en 2019, l’association a profité du Salon pour annoncer son nouveau défi.

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

17°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -