Limousin : un référentiel pédologique

Limousin : un référentiel pédologique

Publié le 15/12/2017

Agriculture > Cultures >

Pédologie. Vingt années de travail, un budget final dépassant le million d’euros, le référentiel régional pédologique du Limousin au 1/250 000 est terminé et des valorisations lui ont déjà été trouvées.

Une bonne connaissance des sols, de leur répartition et de leurs caractéristiques est devenue nécessaire pour faire face aux enjeux de préservation de cette ressource pour l’activité agricole mais aussi pour les écosystèmes. C’est en 2002, avec la mise en place du réseau métaux lourds qualité des sols avec l’Inra que les trois Chambres d’agriculture du Limousin recrutent chacune un pédologue. Elles décident deux ans plus tard de réaliser une carte des sols du Limousin à l’échelle du 1/250 000. Les travaux démarrent vraiment en 2006, mais dans la région les recherches minières et les travaux du sol, avec principalement le drainage, avaient déjà permis d’acquérir de nombreuses données.

Voici la carte du référentiel pédologique du Limousin qui apparaît sur le site www.limousin.nosterritoires.fr. La mosaïque de couleurs correspond aux 329 UCS répertoriées qui sont consultables en cliquant sur la carte.

Un travail de longue haleine

Pour arriver au référentiel pédologique du Limousin, vingt ans de travaux pour la collecte de données et leur compilation ont été nécessaires.

La réalisation de la carte est partie des 18 régions naturelles. Ces régions ont été découpées en UCS (unité cartographique des sols) et ensuite divisées en UTS (unité typologique des sols). Au final ce ne sont pas moins de 329 UCS et 461 UTS qui ont été définies. Les livrets descriptifs des UCS et UTS représentent deux tomes de 500 pages chacun. Cette complexité est liée au fait que la dégradation du granite donne de nombreux types de sols.

Le défi a été de faire le lien entre les types de sol et leurs propriétés agronomiques. Cela devrait permettre d’aller jusqu’aux préconisations de pratiques culturales. En effet, en prenant l’exemple d’un sol trop riche en magnésie, malgré un pH intéressant, on assiste à une limitation d’assimilation d’éléments fertilisants par les plantes (potassium, calcium et oligo-éléments), mais aussi à une dégradation de la structure du sol. Pour ces sols, il faut donc apporter du calcium sous forme très soluble pour contrer les effets négatifs de l’excès de magnésie.

Un atout face aux évolutions

Le référentiel pédologique est une base intéressante face à l’évolution du climat. Il peut permettre d’anticiper pour mettre en place selon les UTS de nouveaux assolements avec des cultures mieux adaptées en fonction des évolutions prévisibles. On peut aussi anticiper sur la création de retenues collinaires pour maintenir une production fourragère dans certains secteurs.

Ce référentiel doit permettre de préserver les sols à forts potentiels agronomiques notamment lors de grands travaux ou d’urbanisation.

Cette réalisation a été possible grâce a un investissement important des trois Chambres d’agriculture du Limousin soutenues par la Région et l’État. Ce travail a permis l’acquisition de nombreuses connaissances permettant de mieux cibler et spatialiser les problématiques liées au sol.

Données sur le net

Grâce au portail web, limousin.nosterritoires.fr, les données du référentiel sont accessibles à tous pour des utilisations variées sur des thématiques agricoles, agroenvironnementales ou d’aménagement du territoire. Ce référentiel doit être considéré comme une première étape dans la connaissance des sols sur un territoire précis, permettant une utilisation comme outil d’aide à la décision.

Ainsi, en cliquant sur la carte, on ouvre une fenêtre où apparaissent les données de l’UCS et la liste des UTS qui la composent. On peut obtenir ensuite une fiche descriptive du profil représentatif de chaque UTS.

Maintenant que les données du référentiel pédologique sont disponibles, il faut les consulter et ne pas hésiter à contacter les pédologues des Chambres d’agriculture pour un complément d’informations.

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Déjà abonné

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
forte pluie

Limoges

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -