Le Gaec Trentalaud au cœur de l’histoire de la Limousine

Publié le 03/04/2018

Agriculture > Bovins >

Le samedi 24 mars à Saint-Priest-Taurion aura lieu la traditionnelle fête de l’agriculture organisée par le comice agricole intercantonal Ambazac-Laurière. L’occasion pour nous d’aller rencontrer Christian Trentalaud qui s’est occupé de cette fête pendant trente ans et de discuter avec Aurélie et Jérôme qui font aujourd’hui vivre le Gaec Trentalaud.

Aurélie a pris la place de son père en 2003, aux côtés de sa mère et de son frère aîné. Claudine est « officiellement à la retraite depuis le début de l’année », a indiqué Aurélie.

Les deux enfants poursuivent l’aventure commencée en 1954 au lieu-dit Le Vignaud à La Jonchère-Saint-Maurice.

Sur les murs, beaucoup de plaques, car le propriétaire historique des plus anciens bâtiments était la famille de Léobardy, l’un des créateurs du Herd-book limousin (1886).

Sur les murs de la ferme des Trentalaud il y a donc des plaques qui ont plus de cent ans mais aussi celles célébrant les sept prix de championnat remportés par le Gaec au fil des ans au concours général de Paris.


 

Lire la suite

La Haute-Vienne au rendez-vous du festival laitier de Chabanais

Publié le 05/05/2017

Agriculture > Bovins >

Les14 et 15 avril, les races prim’holstein et normande ont eu leurs concours interdépartementaux. Les élevages haut-viennois se sont distingués.

Cette année a été rythmée par les concours interdépartementaux des races prim’holstein et normande.

Malgré une conjoncture laitière difficile, cette édition a remis du baume au cœur à une trentaine d’éleveurs parmi lesquels des éleveurs haut-viennois qui ont pu trouver une reconnaissance méritée en remportant de nombreux prix.

Six éleveurs de la Haute-Vienne ont participé au concours de la race normande et quatre au concours de la race prim’holstein.

Patrice Jousse, pour sa troisième participation, remporte trois prix avec Hermine dont le prix de la grande championne.

Lire la suite

La première vente d’une longue série

Publié le 12/04/2017

Agriculture > Bovins >

Sofrelim organisait vendredi 7 avril, une vente uniquement de reproducteurs limousins porteurs du gène sans cornes. Tous les animaux proposés, hétérozygotes sans cornes, ont trouvé preneur. La moyenne des mâles de cette première vente s’est établie à 5 150 euros. D’autres sont déjà prévues.

Lire la suite

Un comice qui se départementalise

Publié le 05/04/2017

Agriculture > Bovins >

Comice de Pierre-Buffière. Il a eu lieu à Saint-Paul le samedi 25 mars. 

La dernière édition organisée sur la commune de Saint-Paul remonte à 2012. Une météo clémente a permis un bon déroulement du concours limousin. La centaine d’animaux qui ont participé au concours provenaient de tout le département ; on notait également la participation d’un élevage corrézien.

De g. à dr., A. Morizio (conseillère départementale), J.-Cl. Leblois (président du Conseil Départemental), Fr. Camus avec Jardin vainqueur de la section 7, J. Rouchut (maire de Saint Paul) et R. Camus avec la coupe offerte traditionnellement par la commune d’accueil du comice à la section des taureaux les plus âgés.

Lire la suite

La « polled limousine elite sale », une première en France

Publié le 31/03/2017

Agriculture > Bovins >

Au Verdeau à Saint-Just-le-Martel, la matinée du vendredi 7 avril sera consacrée à partir de 10 h à la présentation du programme sans cornes de la section reproducteurs de Sofrelim. La vente aux enchères débutera à 14 h.

Le gène sans cornes

Le gène sans cornes, ou « polled », existe naturellement chez les bovins à l’image des races anglo-saxonnes comme l’angus, la belted galloway ou l’hereford. Pour des raisons de bien-être animal, la majorité des races à viande et laitières s’intéressent à la sélection d’animaux génétiquement sans cornes.

Télécharger le catalogue de la vente

Les animaux seront présentés et vendus individuellement. La vente se fera aux enchères montantes à main levée de 100  par 100 .

Les animaux sont tous inscrits au livre généalogique du Herd Book Limousin. Ils auront eu recherche de filiation et ADN. Ils proviennent de cheptels reconnus officiellement indemnes de maladies légalement contagieuses et d’élevages sous appellation A vis-à-vis de l’IBR .

Les mâles auront tous eu une intradermotuberculination comparative dans les 8 jours précédant la vente. Ils bénéficieront d’une attestation BVD non IPI. Ils auront tous été vaccinés FCO (sérotype 8)

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

17°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -