RN147 : À quel jeu joue le préfet de Région ?

Publié le 19/01/2018

Ruralite > Transports >

Mobilité. Alors que le conseil d’orientation des infrastructures, mis en place dans le cadre des assises de la mobilité, n’a pas rendu ses conclusions, le nouveau préfet de Région a annoncé que la RN147 ne faisait pas partie des priorités.

Le nouveau préfet de Région, Didier Lallement, était en déplacement dans la Vienne jeudi 11 janvier. Interrogé par nos confrères de La Nouvelle République, il a indiqué que la RN147 n’était pas une priorité du gouvernement. « Le contrat de plan, rien que le contrat de plan », a déclaré Didier Lallement.

Didier Lallement, nouveau préfet de Région Nouvelle-Aquitaine. (Ph. Service de presse du préfet de Région)

Les calculs divergent parfois, mais à la vitesse des contrats de plan État/Région, il faudra plus d’une centaine d’années pour relier en 2x2 voies les deux anciennes capitales régionales. Un délai que le nouveau préfet ne semblait pas avoir en tête lorsqu’il a plaidé, lors du même entretien, pour la cohésion au sein de Nouvelle-Aquitaine : « Ce qui m’intéresse, c’est de montrer qu’il y a unité. Il est essentiel qu’il y ait une cohésion au sein du réseau des grandes villes comme Bordeaux, Poitiers et Limoges. »

Lire la suite

Valoriser la pomme de terre avec modernité

Publié le 11/01/2018

Agriculture > Cultures >

Vente à la ferme. Au Gaec du Val-du-Taurion à Saint-Laurent-les-Églises, un distributeur automatique de pommes de terre est en service. Des variétés locales, créées par le Grocep à Laurière, y sont proposées.

Un distributeur de pommes de terre est en service depuis le 2 novembre à Lascaux, à Saint-Laurent-les-Églises, sur l’exploitation du Gaec Val-du-Taurion. Jérôme Duprat et Jean-Marc Alibert, les deux associés du Gaec, ont choisi de développer la vente de pommes de terre de consommation grâce à un moyen ludique, qui lie innovation et modernité. « On souhaitait développer la vente à la ferme en trouvant une solution au problème de contraintes horaires et de main-d’œuvre. Avec ce système, les clients peuvent venir à tout moment et se servir. C’est un concept innovant, tendance, qui répond à la fois à la demande de vente directe et de produits locaux », indique Jérôme Duprat.

Jérôme Duprat présente le distributeur : six variétés, deux types de conditionnement, un paiement en espèces. (Ph. NP)

Lire la suite

L’emploi public français dans la norme

Publié le 08/01/2018

Ruralite > Collectivités >

Finances publiques. Un récent rapport relativise le poids de l’emploi administratif en France. Les chiffres sont en effet à reconsidérer à la lumière des dépenses publiques et de la part de PIB dédiée.

Alors que la question de l’emploi public et de son coût occupe une place importante dans le discours politique – la dernière élection présidentielle en a été le théâtre – France Stratégie, organisme de réflexion rattaché au Premier ministre, vient de publier un rapport comparant l’emploi public français avec celui des autres pays.

Emploi sur financement public  dans la santé et l’action sociale

Lire la suite

Agglo de Limoges : le feuilleton, saison 3

Publié le 06/01/2018

Ruralite > Collectivités >

Territoire. L’année 2017 avait commencé par la déclaration surprise du maire de Limoges (qui refusait la communauté urbaine) en faveur d’un passage en métropole. Un an plus tard, rien ne semble avoir évolué.

L’un défend le passage en communauté urbaine (auquel Limoges a droit), l’autre ne veut entendre parler de rien d’autre que de la métropole (Limoges étant très en deçà des seuils, elle devrait obtenir une dérogation). Les Haut-Viennois auront reconnu le scénario du feuilleton diffusé dans la presse locale depuis plus de deux ans et dont les protagonistes sont Gérard Vandenbroucke, président de la communauté d’agglomération de Limoges, et Émile-Roger Lombertie, maire de Limoges. Pourtant, ni le suspense ni les rebondissements n’ont de quoi amuser les habitants du département. Le passage en communauté urbaine aurait apporté 3,5 millions d’euros de financement supplémentaire annuel à l’intercommunalité et il ne sera plus possible d’opter pour ce statut en 2020.

Lire la suite

Budget régional 2018, l'investissement agricole passe de 34 à 27 millions

Publié le 05/01/2018

Agriculture >

Budget 2018. Les élus de l’opposition ont dénoncé une baisse des crédits alloués à l’agriculture. La majorité a répondu que cette baisse n’était que le résultat de la fin des crédits alloués à la gestion de la crise aviaire.

Le 18 décembre 2017, les élus régionaux, réunis en assemblée plénière, ont adopté le budget primitif  2018. Dans les trois milliards d’euros de budget, le pilier 1 (dans lequel est inclus l’agriculture) représente 16,72 % des dépenses.

L’agriculture est dans le pilier 1 du budget 2018. Infographie Région Nouvelle-Aquitaine.

Lire la suite

Les vœux du président de L'Union Agricole

Publié le 02/01/2018

Agriculture >

L’année 2017 se termine sur une actualité importante pour la ruralité et l’agriculture.

Pour la ruralité, les assises de la mobilité et la conférence des territoires ont permis d’aborder les problématiques des ruraux, ceux qui n’habitent pas dans ces grands centres urbains qui concentrent les habitants, les activités économiques et les services.

L’agriculture a vu la semaine dernière se conclure les états généraux de l’alimentation avec leur lot de décisions mais aussi de projets ambitieux.

Dans ce contexte en pleine évolution, votre journal se renouvelle et s’adapte pour vous donner les meilleures informations sur les éléments qui font votre quotidien. Au début de l’année, L’Union Agricole a revu son « look » en modifiant sa maquette. Dans le souci de vous apporter un éclairage plus complet sur l’actualité, le conseil d’administration du journal a décidé de mettre à disposition une page d’expression aux syndicats des exploitants agricoles du département. Bien sûr, cette expression doit se faire dans le respect de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 modifiée par la loi du 27 janvier 2017. En effet, les articles 29, 30 et 32 de cette loi spécifient que l’on ne peut pas, au travers d’écrits notamment, porter atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne et à certains organismes. C’est pour cela qu’il a été demandé que l’expression au travers de cette page ne puisse « en aucun cas mettre en accusation ou stigmatiser une personne en particulier ou un organisme agricole ».

Si ces conditions ont été acceptées par la Confédération paysanne, elles ont été rejetées par la Coordination rurale qui préfère ne pas communiquer dans le journal.

On peut regretter la décision de la Coordination rurale, mais dans une démocratie les débats doivent se dérouler dans le respect de celles et ceux qui ne partagent pas les mêmes idées. Si on tolère des débordements, on cautionne alors des méthodes qui sont l’essence même d’un populisme exacerbé qui à chaque fois, dans notre Histoire, a fait chavirer la démocratie.

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous !

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
forte pluie

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -