31 mars : inauguration de la SAS Agribasol

Publié le 27/03/2018

Agriculture >

Dans le cadre des rencontres régionales du photovoltaïque agricole, sera inaugurée la SAS Agribasol, société regroupant 13 associés autour de 14 bâtiments équipés de panneaux photovoltaïques. 1 969 kWc ont été installés soit l’équivalent de la consommation moyenne de 335 foyers/an.

L'inauguration aura lieu le 31 mars de 14 h à 17 h 30 à Dompierre Les Eglises (87) au Gaec de Champagnat.

À 15 h 30, 4 ateliers participatifs :
Atelier 1 : Une alimentation équilibrée et locale pour nos animaux.
Atelier 2 : L’agriculture, source de biodiversité.
Atelier 3 : Une agriculture de qualité pour une eau de qualité.
Atelier 4 : Quand bien-être animal rime avec énergie verte.

Lire la suite

3 questions à Karen Chaleix, nouvelle présidente JA 87

Publié le 26/03/2018

Agriculture >

Lors de la dernière assemblée générale des Jeunes Agriculteurs de la Haute-Vienne, Jérôme Gourcerol a passé la main à Karen Chaleix, élue nouvelle présidente du syndicat.

Lire la suite

SIA2018 : Anne Alassane cuisine le cul noir pendant le concours national

SIA2018 : Anne Alassane cuisine le cul noir pendant le concours national

Publié le 12/03/2018

Agriculture >

Beaucoup de monde lors du Salon autour du ring porcin pour le concours et les dégustations de cul noir. Invitée par les étudiants du lycée agricole des Vaseix, la chef Anne Alassane a cuisiné des tournedos de porc cul noir.

Une fois que les porcelets cul noir ont envahi le ring porcin du SIA, la foule ne manque pas de s’amasser autour pour les regarder courir et jouer entre eux. Nicolas Coudert, président du Syndicat du porc cul noir limousin, en profite pour rappeler que la race a failli disparaître « dans les années 1970 et qu’elle a dû son salut à une poignée d’éleveurs qui ont sauvegardé ces animaux. Aujourd’hui, cette race a été relancée, et on arrive à un plan de sauvegarde soutenu par le ministère de l’Agriculture et le cul noir rayonne à nouveau sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine ».

Du côté du palmarès, c’est la truie suitée, Mabelle, de Francis Brun (Bonnac-la-Côte) qui l’emporte devant Mélodie du Gaec Royer et Malice de l’EPL Limoges - Nord Haute-Vienne.

Tout au long du concours, des dégustations étaient proposées et Anne Alassane, la chef du Lanaud (Boisseuil), réalisait en direct une recette de porc cul noir et vantait à son tour les mérites de cette race rustique : « Le gras du porc cul noir a une texture et un fondant en bouche qui est vraiment exceptionnel. » Les assiettes proposées aux nombreux spectateurs sont revenues vides.

S. M.

Budget régional 2018, l'investissement agricole passe de 34 à 27 millions

Publié le 05/01/2018

Agriculture >

Budget 2018. Les élus de l’opposition ont dénoncé une baisse des crédits alloués à l’agriculture. La majorité a répondu que cette baisse n’était que le résultat de la fin des crédits alloués à la gestion de la crise aviaire.

Le 18 décembre 2017, les élus régionaux, réunis en assemblée plénière, ont adopté le budget primitif  2018. Dans les trois milliards d’euros de budget, le pilier 1 (dans lequel est inclus l’agriculture) représente 16,72 % des dépenses.

L’agriculture est dans le pilier 1 du budget 2018. Infographie Région Nouvelle-Aquitaine.

Lire la suite

Les vœux du président de L'Union Agricole

Publié le 02/01/2018

Agriculture >

L’année 2017 se termine sur une actualité importante pour la ruralité et l’agriculture.

Pour la ruralité, les assises de la mobilité et la conférence des territoires ont permis d’aborder les problématiques des ruraux, ceux qui n’habitent pas dans ces grands centres urbains qui concentrent les habitants, les activités économiques et les services.

L’agriculture a vu la semaine dernière se conclure les états généraux de l’alimentation avec leur lot de décisions mais aussi de projets ambitieux.

Dans ce contexte en pleine évolution, votre journal se renouvelle et s’adapte pour vous donner les meilleures informations sur les éléments qui font votre quotidien. Au début de l’année, L’Union Agricole a revu son « look » en modifiant sa maquette. Dans le souci de vous apporter un éclairage plus complet sur l’actualité, le conseil d’administration du journal a décidé de mettre à disposition une page d’expression aux syndicats des exploitants agricoles du département. Bien sûr, cette expression doit se faire dans le respect de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 modifiée par la loi du 27 janvier 2017. En effet, les articles 29, 30 et 32 de cette loi spécifient que l’on ne peut pas, au travers d’écrits notamment, porter atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne et à certains organismes. C’est pour cela qu’il a été demandé que l’expression au travers de cette page ne puisse « en aucun cas mettre en accusation ou stigmatiser une personne en particulier ou un organisme agricole ».

Si ces conditions ont été acceptées par la Confédération paysanne, elles ont été rejetées par la Coordination rurale qui préfère ne pas communiquer dans le journal.

On peut regretter la décision de la Coordination rurale, mais dans une démocratie les débats doivent se dérouler dans le respect de celles et ceux qui ne partagent pas les mêmes idées. Si on tolère des débordements, on cautionne alors des méthodes qui sont l’essence même d’un populisme exacerbé qui à chaque fois, dans notre Histoire, a fait chavirer la démocratie.

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous !

Lire la suite

Annonces légales

Deposer une annonce légale

Déposez une annonce légale dans le journal L'Union Agricole

Se connecter

Abonnement

Abonnez-vous

Et accédez dès à présent à nos services exclusifs

Je m'abonne au journal l'Union Agricole

Déjà abonné au journal l'Union Agricole

Saisissez votre numéro d'abonné ci-dessous

Météo du Limousin

La météo Limoges Bellac Rochechouart Brive-La-Gaillarde Tulle Ussel Égletons Uzerche Guéret La Souterraine Bourganeuf Chambon-Sur-Voueize La Courtine
bien ensoleillé

17°

Limoges

Éditions papier

Voir l'édition papier Consultez les archives de L'Union Agricole

Cotations

Jeunes bovins

Carcasses de veaux de boucherie
Elevé au pis rosé clair u

s.50 : 6,53 €/kg Augmentation

s.49 : 6,42 €/kg

Jeunes bovins

Bovins limousins à engraisser
Mâle u 300kg

s.50 : 2,65 €/kg Identique

s.49 : 2,65 €/kg

Jeunes bovins

Cotations gros bovins entrée abattoir
Vaches

s.50 : 4,60 €/kg

s.49 : €/kg

Ovins

Agneaux de boucherie
Prix moyen pondéré des agneaux

s.50 : 6,49 €/kg Augmentation

s.49 : 6.47 €/kg

Cotations complètes
- Service abonnés -